3-Alpha Androstanediol glucuronide
MéthodeRadioimmuunassay(RIA)
Accreditatie
LOINC Code1380-8
Labo exécutifA.M.L. Klinische Biologie & Diergeneeskunde
Emiel Vloorsstraat 9, 2020-Antwerpen, België
PrélèvementSérum (tube sec)
Vol échantillon500 µL
Condition de collecte, traitement, conservation et transport2-8°C : 48 heures
< ou = -20°Cpour des conservations plus longues
Unitésng/mL
Valeurs de référenceFemmes:
Préménopause: 0,30 - 7,90 ng/ml
Postménopause: 0,10 - 5,90 ng/ml
Hirsutisme: 1,60 - 9,30 ng/ml

Hommes:
1,00 - 23,60 ng/ml
Fréquence de réalisation de l'analyse2x/sem
Tps de réponse (LTAT)3 jours
Délai maximal pour rajout d'analyse24 heures
Code INAMI435072
Dosage de l’androstanediol glucuronide #(Maximum 1) (Règle de cumul 45)
Aide au diagnosticDéfinition – physiologie
L’androstanediol glucuronide est un métabolite périphérique de la dihydrotestostérone et de la testostérone. Il est considéré comme le reflet de l’activité 5a-réductase, responsable de la transformation de la testostérone en DHT au niveau des cellules cibles L’androstanediol glucuronide ne semble pas avoir d’action androgénique directe.
Intérêt clinique – Interprétation des résultats
L’androstanediol glucuronide est un paramètre important dans la mise au point et le suivi thérapeutique de l’hirsutisme.
Des taux élevés d’androstanediol glucuronide ont été rapportés en cas d’hyperplasie surrénalienne congénitale, d’hirsutisme idiopathique et de maladie des ovaires polykystiques. Dans certains cas, seule la concentration sérique de l’androstanediol glucuronide est élevée alors que la concentration des autres androgènes reste normale
date dernière mise à jour09/11/2023